AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion
Partagez | 
 

 Fables de la Fontaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Corwin
Chaman
Chaman


Masculin Messages:: 12814
Age: 1003
Lieu: En forêt d'Yveline
Inscrit le: 09/01/2006

MessageSujet: Fables de la Fontaine   Dim 30 Mar - 6:52

Fables de Jean de la Fontaine, racontées en argot par Marcus


Le Chêne et le Roseau



Biglant un jour à ses panards,
Qu'un roseau v'nait lui faire la pige,
Le chêne, un fortiche, un mastard
Lui bonit: « P'tit' têt', tu attiges;
Ton gniass' n'aurait pas le culot
De s'aligner avec mécolle;
Mézigue est mailloche et riflot
Tu es loqu'du et tartignolle.
Ne tenant pas sur ses jacquots,
Le moindre zef te balanc'tique.
Qu'un bécan t'agriche, et d'auto
Tu baisses la tronche et tu chanc'tique.»
D'accord, j'accouche camaro
Qu'un coup de zéphyr me dégomme
Mais, je me rebecqu'te aussitôt;
Savoir ce que ferait ta pomme ?
Jusqu'ici tu t'es cru planqué,
C'est pour ça que tu charribottes;
Mais il ne faudrait qu'un louqué,
Pour que tu dingues avec les potes.
Tandis qu'ils discutaient l'bout gras,
Le temps tourna à la godille.
Orage, éclairs, tout radina
Pour leur arnaquer les gambilles.
Mariol et peinard, le roseau
Tourna, vira s'croyant au guinche;
Et s'bidonnant dans son coinstot,
D'gaffer la bouille à son aminche.
Celui-ci mastar mais à cran,
Râlait, gueulait à perdre haleine,
Gambergeant qu'avec ce coup de flan,
Il allait aller à la traine.
Enfin, l'zef radinant du Nord,
Fit tant, avec tout' son équipe,
Que l'chêne dingua dans les décors
D'vant l'roseau qui s'fendait la pipe.
moralité
Costauds, ne crossez pas; le jour où ça cafouille,
Le dernier des miteux vous mettra dans ses fouilles.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lecampement.net
Corwin
Chaman
Chaman


Masculin Messages:: 12814
Age: 1003
Lieu: En forêt d'Yveline
Inscrit le: 09/01/2006

MessageSujet: Re: Fables de la Fontaine   Dim 6 Déc - 15:31

La cigale et la fourmi


La cigale reine du hit-parade,
Gazouilla durant tout l’été
Mais un jour ce fut la panade
Et elle n’eut plus rien à becqueter.
Quand se pointa l’horrible hiver
Elle n’avait pas même un sandwich,
A faire la manche dans l’courant d’air
La pauvre se caillait les miches.
La fourmi qui était sa voisine
Avait de tout, même du caviar.
Malheureusement cette radine
Lui offrit même pas un carambar.
- Je vous paierai, dit la cigale,
j’ai du blé sur un compte en Suisse.
L’autre lui dit : Z’aurez peau d’balle,
Tout en grignotant une saucisse.
- Que faisiez-vous l’été dernier ?
- Je chantais sans penser au pèze.
- Vous chantiez gratos, pauvre niaise
Eh bien guinchez maintenant !
Moralité :
Si tu veux vivre de chansons
Avec moins de bas que de hauts
N’oublie jamais cette leçon :
Il vaut mieux être imprésario !

Pierre Perret. Le petit Perret des Fables.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.lecampement.net
 

Fables de la Fontaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Campement ::  ::  :: -