Cette année, le Prix ​​Ecotrophelia Espagne fête sa quinzième édition. Rappelons qu’il s’agit du concours organisé par la Fédération espagnole des industries alimentaires et de boissons (FIAB), et avec lui, elle veut découvrir de jeunes talents parmi les étudiants universitaires du secteur alimentaire, dans le but de promouvoir l’entrepreneuriat, la compétitivité au sein du l’industrie agroalimentaire et le développement de produits innovants.

Et les projets ont déjà été sélectionnés finalistes des Ecotrophelia Awards 2024, rencontrons donc les six équipes d’étudiants qui, le 15 mars, présenteront leur travail devant un jury professionnel dans les installations de la Fondation Alícia. Si vous ne voulez pas le manquer, sachez que vous pouvez suivre le développement de ce concours en direct sur les réseaux sociaux d’Ecotrophelia.

Il faut rappeler que l’équipe qui remportera cette compétition nationale, représentera l’Espagne à la finale d’Ecotrophelia Europe 2024. Par ailleurs, la date de l’événement européen n’est pas encore connue et il convient également de noter que lors de la dernière édition, l’Espagne est arrivée en troisième position avec les Garrobites, un gâteau aux caroubes préparé au micro-ondes.

Eh bien, faisons connaissance avec six produits innovants qui vont concourir pour leur place dans la finale européenne des Ecotrophelia Awards, même si pour le moment les informations qu’ils offrent à leur sujet sont très rares, le 15 mars nous pourrons connaître plus de détails, en plus de connaître le gagnant.

Kakiluxe: Mini marrons surgelés fourrés à la glace au kaki. (Université polytechnique de Valence).

Tiou: Apéritif en cornichon de raïs de berger, salicorne, échalote de mer et criste marine, avec des herbes aromatiques originaires de la Communauté valencienne. (Université polytechnique de Valence).

Torrigel: Dessert qui s’inspire de la torrija classique pour présenter une texture semblable à celle d’un pudding, destiné à un consommateur ayant des problèmes de déglutition. (Université Polytechnique de Madrid).

Presso à l’avoine: Produit énergisant à base de déchets de café et d’okara d’avoine. (Université de Barcelone).

à gros bec: Apéritif à tartiner de lupins accompagné de pain de pipe et d’olives. (Université de Léon).

Olivate au sud: Infusion de feuilles d’olivier associée à des herbes, des épices et des fruits. (Université de Cordoue).

Certes, même sans tester ces produits, qui pour avoir été sélectionnés doivent être conformes à la législation en vigueur en matière d’additifs, d’ingrédients et d’étiquetage, ils sont commercialisables et propres à la consommation humaine, et se distinguent par leurs propriétés nutritionnelles, organoleptiques et environnementales.vous pouvez nous dire lequel a le plus retenu votre attention.

A lire également